Belgique: Un parc éolien arrêté pour permettre le sauvetage de 24 migrants

APPEL DE DETRESSE Quatre d'entre eux ont dû être hospitalisés

20 Minutes avec AFP
— 
Ilustration d'un bateau de migrants
Ilustration d'un bateau de migrants — BURAT / ZEPPELIN/SIPA

Vingt-quatre migrants qui tentaient de rallier l’Angleterre dans une embarcation de fortune ont été secourus mercredi à environ 40 kilomètres au large de la Belgique, et quatre d’entre eux ont dû être hospitalisés, a indiqué la police belge.

L’opération de secours, avec deux bateaux et un hélicoptère, a nécessité la mise à l’arrêt temporaire d’un parc éolien, selon le gouverneur de la province de Flandre occidentale, cité par l’agence de presse Belga.

Les migrants étaient en mer depuis deux jours

Le sauvetage a eu lieu à plus de 40 kilomètres au large de Zeebruge après un appel de détresse des occupants du petit bateau. Parmi les 24 personnes, des adultes uniquement, plusieurs souffrent d’hypothermie. Quatre au total ont dû être hélitreuillés afin d’être rapidement hospitalisées, d’après cette porte-parole.

Selon la presse flamande, ces migrants, 22 hommes et deux femmes dont une dame âgée, étaient en mer depuis deux jours. Aucune précision n’a été donnée sur leur lieu de départ présumé, ni sur leurs nationalités.

Près de 30.000 migrants ont déjà tenté la traversée de la Manche en 2021

Côté français, selon le préfet du Pas-de-Calais, 29.360 migrants, éventuellement comptés plusieurs fois, ont tenté la traversée entre le 1er janvier et le 30 septembre : 15.553 sont passés et 13.807 sont restés bloqués à terre.

En 2020, les traversées et tentatives de traversées avaient concerné quelque 9.500 personnes, contre 2.300 en 2019 et 600 en 2018.