Manche : Plus de 70 migrants secourus en une nuit au large des côtes françaises

SAUVETAGE Un remorqueur qui venait de secourir un premier bateau a été missionné pour venir en aide à une deuxième embarcation de migrants

20 Minutes avec agences
— 
Des migrants secourus dans la Manche (photo d'illustration)
Des migrants secourus dans la Manche (photo d'illustration) — Handout / SOCIETE NATIONAL DE SAUVETAGE EN MER / AFP

Soixante et onze migrants qui tentaient de rejoindre le Royaume-Uni sur des embarcations de fortune ont été secourus dans la Manche en début de semaine. Deux opérations de sauvetage ont été menées dans la nuit de lundi à mardi au large du département du Nord.

Une première embarcation a été signalée « en difficulté dans le chenal de Dunkerque » avec 38 migrants à bord, selon un communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord (Premar). Tous ont été récupérés par un remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage.

Des tentatives de traversée en forte augmentation

Alors que le remorqueur se dirigeait vers le port de Dunkerque, il a été engagé sur une deuxième opération pour secourir 33 autres naufragés. Tous sains et saufs ont été confiés à la police aux frontières. Ce samedi, 39 migrants avaient déjà été secourus au large du Pas-de-Calais. Six d’entre eux, tombés à la mer, avaient été hélitreuillés et évacués vers l’hôpital de Boulogne-sur-mer, selon la Premar.

Depuis fin 2018, les traversées illégales de la Manche se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités. Selon le préfet maritime, quelque 15.400 migrants ont tenté la traversée entre le 1er janvier et le 31 août, dont 3.500 ont été « récupérés en difficulté ». En 2020, les traversées et tentatives de traversées ont concerné 9.500 personnes, contre 2.300 en 2019 et 600 en 2018.