Coronavirus en Russie : La mairie de Moscou ordonne la fermeture des services non-essentiels du 28 octobre au 7 novembre

MESURES SANITAIRES Seuls les lieux de vente de médicaments ou de produits alimentaires et de première nécessité sont exemptés par la mesure

20 Minutes avec AFP
— 
Les mesures sont très strictes pour enrayer une flambée particulièrement meurtrière de Covid-19.
Les mesures sont très strictes pour enrayer une flambée particulièrement meurtrière de Covid-19. — Alexander NEMENOV / AFP

La Russie fait face à une vague inédite de Covid-19 ces derniers jours. Le pays vient de battre à nouveau son record de contaminations et de décès en 24 heures, avec respectivement 1.036 nouveaux décès et 36.339 nouveaux cas. Officiellement, cela porte à près de 228.000 les morts du Covid-19, mais l’agence Rosstat en dénombrait plutôt 400.000 fin août.

En réaction, la mairie de Moscou a ordonné la fermeture de tous les services non-essentiels du 28 octobre au 7 novembre. « Pendant cette période, toutes les entreprises et organisations de Moscou devront arrêter le travail » a écrit le maire Sergueï Sobianine, précisant que sont exemptés les lieux de « vente de médicaments, de produits alimentaire et de première nécessité ». Les théâtres et musées pourront néanmoins continuer à fonctionner, avec une jauge de 50 % et sous condition de présenter un pass sanitaire à l’entrée.

« L’expérience nous montre que les jours chômés sont le moyen le plus efficace pour faire baisser le nombre de cas et de décès », justifie l’élu. Vladimir Poutine avait d’ailleurs déjà annoncé une semaine chômé sur l’ensemble du territoire, mais se refuse à tout confinement. Le gouvernement russe craint autant pour l’économie que pour son image dans l’opinion publique, alors que les Russes restent très méfiants envers le vaccin. Moins d’un tiers d’entre eux sont vaccinés, selon le site spécialisé Gogov, ce qui explique aussi cette vague épidémique.