Coronavirus en Israël : Un cas de sous-variant du Delta identifié chez un enfant venu de l’étranger

PANDÉMIE Aucun autre cas de ce nouveau variant AY4.2 n’a été détecté dans le pays depuis

20 Minutes avec agences
— 
Dépistage du Covid-19 via un test PCR (photo d'illustration).
Dépistage du Covid-19 via un test PCR (photo d'illustration). — Jean-Francois Badias/AP/SIPA

Israël a recensé ce mardi son premier cas d’un sous-variant du Delta du Covid-19, qui circule déjà dans plusieurs pays européens. « Le variant AY4.2, qui a été découvert dans plusieurs pays d’Europe, a été identifié », a indiqué ce mardi soir le ministère de la Santé dans un communiqué. Un enfant de 11 ans en provenance d’Europe était porteur du sous-variant. Il a été identifié à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv et a été mis en quarantaine. Aucun autre cas n’a depuis été identifié, précise le ministère israélien.

Gérer ce nouveau variant au mieux

L’émergence de ce nouveau variant, malgré la très forte contagiosité du variant Delta ayant tendance à écarter les nouvelles souches, fait craindre une transmissibilité encore plus forte. Pour François Balloux, directeur de l’Institut de génétique de l’UCL à Londres, ce nouveau variant est encore rare et ne semble pas poser le même risque élevé de transmission que d’autres souches.

Le sous-variant a été découvert au moment où Israël réfléchit à lever certaines de ses restrictions, notamment concernant le tourisme. Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré ce mercredi après une réunion d’urgence que le pays allait prendre des mesures « pour conserver les résultats positifs de la lutte contre le coronavirus » avec l’apparition de ce variant.

Le Premier ministre a annoncé le renforcement de l’enquête épidémiologique sur ce nouveau variant, la prise de contact avec les pays où ce variant est présent et d’éventuels changements sur les instructions d’entrée des touristes. Israël a été un des premiers pays à lancer en décembre 2020 une campagne de vaccination, mais la propagation du variant Delta et la levée des restrictions ont favorisé l’émergence d’une nouvelle vague de contamination.