Mort de Gabby Petito : Le FBI confirme la découverte de restes humains à proximité d’affaires appartenant à son fiancé

ENQUETE Le FBI a confirmé qu’un sac à dos et un carnet retrouvés mercredi appartiennent à Brian Laundrie, mais les restes humains découverts à proximité n’ont pas encore été identifiés

P.B.
— 
Mort de Gabby Petito: Des affaires du fiancé et des restes humains retrouvés — 20 Minutes

Rebondissement dans l’affaire Gabby Petito. Des restes humains ont été découverts mercredi en Floride à proximité d’affaires appartenant à Brian Laundrie, le fiancé de la jeune femme tuée fin août, a confirmé le FBI mercredi. Brian Laundrie, que les enquêteurs considèrent comme une « personne d’intérêt » dans le meurtre de la jeune voyageuse, est introuvable depuis cinq semaines.

« Plus tôt aujourd’hui, les enquêteurs ont découvert ce qui semble être des restes humains avec des objets personnels comme un sac à dos et un carnet appartenant à Brian Laundrie », a indiqué l’agent Michael McPherson. A ce stade, aucune identification n’a pu avoir lieu. Cette zone marécageuse était « jusqu’à récemment sous l’eau », a précisé l’agent, ce qui devrait compliquer les analyses. « Je sais que vous avez beaucoup de questions mais nous n’avons pas toutes les réponses », a-t-il ajouté, précisant que des experts de la police scientifique allaient rester « plusieurs jours » sur place.

Mandat d’arrêt

Les parents de Brian Laundrie ont informé les autorités mercredi matin qu’ils comptaient aller faire des recherches à Myakkahatchee Creek Park, où leur fils leur avait, selon eux, indiqué qu’il se rendait pour une randonnée le 13 septembre. Des plongeurs avaient sondé cette zone marécageuse peuplée d’alligators il y a plusieurs semaines sans succès.

La semaine dernière, le médecin légiste du comté de Teton, dans le Wyoming, a annoncé que la jeune voyageuse a été tuée fin août par « strangulation manuelle ». A ce stade, son fiancé Brian Laundrie, qui est rentré seul début septembre, est considéré comme une « personne d’intérêt ». Un mandat d’arrêt a été émis contre lui fin septembre pour avoir utilisé la carte bancaire de la jeune femme après son décès.

Chronologie de l’affaire

  • 12 août : la police de l’Utah intervient après une altercation qu’elle qualifie de « crise de santé mentale » et pas d’incident domestique. La jeune femme, en larmes, explique qu’elle a griffé son fiancé, et que ce dernier lui a « attrapé » le visage.
  • 17 août : Brian Laundrie prend, seul, l’avion et revient en Floride. Selon son avocat pour récupérer quelques affaires et vider un garde-meubles afin d’économiser de l’argent pour continuer le voyage.
  • 23 août : Laundrie reprend l’avion et rejoint Gabby Petito dans l’Utah.
  • 27 août : Gabby Petito est vue vivante pour la dernière fois dans un restaurant de Jackson, dans le Wyoming. Des témoins affirment que Brian Laundrie était en colère et a haussé le ton.
  • 30 août : la mère de Gabby Petito reçoit un SMS envoyé depuis le portable de sa fille disant « Pas de réseau dans le Yosemite », un parc national de Californie à plus de 1.300 km du Wyoming. Ce texto n’a sans doute pas été envoyé par Gabby Petito.
  • 1er septembre : Brian Laundrie rentre seul, en Floride, à bord de la camionnette du couple.
  • 11 septembre : la famille de Gabby Petito la signale comme une personne disparue.
  • 17 septembre : les parents de Brian Laundrie indiquent qu’ils n’ont plus vu leur fils depuis le 13 septembre.
  • 19 septembre : la dépouille de Gabby Petito est retrouvée près d’un camping du Wyoming, à 75 km du restaurant où elle avait été vue.