Etats-Unis : Le président Joe Biden, catholique pratiquant, sera reçu par le pape le 29 octobre

RENCONTRE Le président des Etats-Unis, fervent catholique, s’oppose aux évêques américains sur la question de l’avortement

20 Minutes avec AFP
— 
Joe Biden ne devrait pas recevoir le soutien du pape sur la question de l'avortement.
Joe Biden ne devrait pas recevoir le soutien du pape sur la question de l'avortement. — Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Joe Biden est un catholique, et ça n’avait pas manqué de lui être reproché pendant la campagne présidentielle. Il est même un fervent pratiquant, qui rate rarement la messe. Mais voilà, le président des Etats-Unis est aussi partisan du droit à l' avortement, et s’oppose en cela aux évêques de son pays.

La conférence des évêques catholiques américains (USCCB) avait voté cet été à une large majorité la proposition de rédaction d’un texte sur « la signification de l’eucharistie dans la vie de l’Eglise », qui pourrait avoir pour conséquence de la refuser aux politiques soutenant l’avortement. Or, l’eucharistie est un rite central dans la foi catholique.

Pour le pape, l’avortement est « un meurtre »

Et ce n’est pas au Vatican qu’il trouvera un soutien sur ce sujet. Alors que la Maison-Blanche a confirmé que Joe Biden et son épouse Jill seraient reçus le 29 octobre par le pape François, ce dernier a refusé le projet de l’USCCB. Le souverain pontife a simplement estimé que l’Eglise ne devait pas prendre position politiquement, tout en exprimant son horreur de l’avortement, qu’il compare à « un meurtre ».

Les sujets ne manqueront pas toutefois, dans cette rencontre au sommet. « Ils discuteront de la manière de travailler ensemble, dans le respect de la dignité humaine, pour mettre fin à la pandémie de Covid-19, faire face à la crise climatique, et prendre soin des moins fortunés », selon un communiqué de la Maison-Blanche.