Etats-Unis : L’ingénieur de l’armée vendait des secrets nucléaires cachés dans des sandwichs

ESPIONNAGE Les informations se trouvaient sur des cartes SD, cachées dans des sandwichs ou des paquets de chewing-gum

20 Minutes avec agences
— 
Un agent du FBI à Seaside Park, le 17 septembre 2016 (image d'illustration).
Un agent du FBI à Seaside Park, le 17 septembre 2016 (image d'illustration). — Mark Makela / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Un ingénieur de la marine américaine et sa femme ont été arrêtés ce samedi. Ils sont accusés d’avoir vendu des informations secrètes sur les sous-marins nucléaires au profit d’un gouvernement étranger, derrière lequel se cachait un agent du FBI infiltré.

Pendant près d’un an, l’ingénieur de 42 ans, Jonathan Toebbe, et son épouse de 45 ans, Diana Toebbe, « ont vendu des informations protégées sur la conception de navires de guerre à propulsion nucléaire », indique le ministère américain de la Justice. Ils pensaient vendre ces informations à un représentant d’une puissance étrangère qui était en réalité « un agent du FBI sous couverture ».

Des informations « d’une grande valeur »

Fin juin 2021, le couple aurait précisément transmis « des éléments de conception militairement sensibles, des paramètres d’exploitation et les caractéristiques de performance des réacteurs de sous-marins de la classe Virginia », selon la plainte. Le suspect travaille pour l’US Navy depuis octobre 2012.

La plainte raconte comment l’agent du FBI est entré en lien avec Jonathan Toebbe, après l’interception d’un premier colis contenant notamment « des documents de la marine ». Dans une lettre, l’ingénieur promet que les informations « seront d’une grande valeur pour votre nation ».

Des cartes SD cachées dans des sandwichs

Méfiant, l’ingénieur a demandé ensuite à être rémunéré en cryptomonnaies. En plusieurs fois entre juin et août, l’homme a reçu des paiements en cryptomonnaies pour 100.000 dollars. Les données livrées étaient contenues dans des cartes SD cryptées, déposées dans des lieux convenus à l’avance et dissimulées dans un sandwich au beurre de cacahuètes ou dans un paquet de chewing-gum.

L’ingénieur y écrivait sous le nom d'« Alice ». Le couple a été arrêté par le FBI après avoir déposé une nouvelle fois une carte SD à un lieu de rendez-vous. Inculpés pour violation de la loi sur l’énergie atomique, ils doivent comparaître ce mardi pour la première fois devant la justice dans cette affaire.