Crash dans le Montana: l'avion était peut-être trop chargé

ETATS-UNIS L'accident a fait quatorze morts, parmi lesquels sept enfants...

J.M. avec agence

— 

Crash d'un avion dans un cimetierre à Butte, Montana, le 22/03/2009.
Crash d'un avion dans un cimetierre à Butte, Montana, le 22/03/2009. — Ho New / REUTERS

Quatorze personnes, sept adultes et autant d'enfants, ont été tuées dimanche aux Etats-Unis dans l'accident d'un avion qui s'est écrasé à Butte (Montana, nord-ouest), selon la chaîne CNN.

Un appareil appareil prévu pour «neuf à dix personnes»

Une ancienne inspectrice fédérale, Mary Schiavo, reconvertie en avocate dans les dossiers d'aviation, a déclaré à la chaîne de télévision CNN que ce type d'avion n'est «homologué que pour neuf passagers (...) et deux membres d'équipage». Le fait qu'une grande partie des passagers soit des enfants ne change rien, selon elle. «Pour atterrir avec cet avion, le poids maximum autorisé est de 9.000 livres (4.000 kg). Sachant qu'à vide, l'appareil pèse près de 6.000 livres (2.700 kg), cela ne laisse pas beaucoup de marge», a-t-elle précisé.

Selon le porte-parole de la FAA, ce type d'appareil ne transporte en effet normalement que «neuf à dix personnes», mais peut avoir obtenu les autorisations légales pour en accueillir davantage sur ce vol.

Les pilotes se sont détournés pour une raison inconnue

L'appareil, un mono turbopropulseur, se rendait de Oroville en Californie, juste au nord de San Francisco (ouest) à Bozeman, dans le Montana, soit un vol de 1.500 km.

«On pense que les enfants partaient probablement faire du ski», a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'Administration fédérale de l'aviation (FAA), Mike Fergus, qui avait précédemment fait état de dix-sept morts. Mais pour une raison encore inconnue, les pilotes «se sont détournés vers Butte où l'avion s'est écrasé à 150 mètres de la piste d'atterrissage» d'un aéroport local, selon un autre responsable de la FAA.

«Il n'y avait plus rien à faire»


Le crash a eu lieu vers 14h30 locales (21h30 à Paris) juste au sud de l'aéroport de Bert Mooney, dans un cimetière. Un témoin, Martha Guidoni, a déclaré à CNN qu'elle et son mari «avaient vu l'appareil piquer du nez droit dans le cimetière». «C'était trop tard. Il n'y avait plus rien à faire», a raconté le couple qui s'est précipité sur les lieux du crash pour porter éventuellement secours.

«Tout était en feu. Il ne restait plus grand chose de l'avion qui s'était enfoncé dans le sol et avait enflammé un grand arbre», a précisé Steve Guidoni ajoutant que l'appareil a laissé un trou profond de six mètres. Selon un porte-parole de la FAA, le monomoteur serait la propriété de la Eagle Cap Leasing, basé à Enterprise (Oregon, nord-ouest).