Canada : 39 mineurs coincés sous terre après un incident dans une mine de nickel

SECOURS L’évacuation des mineurs coincés a commencé lundi soir via un système d’échelles

20 Minutes avec agences
— 
Vue aérienne d'une mine de nickel en Nouvelle-Calédonie (illustration).
Vue aérienne d'une mine de nickel en Nouvelle-Calédonie (illustration). — Alain Jocard AFP

Trente-neuf employés d’une mine située dans l’Ontario, à l’est du Canada, sont coincés sous terre depuis ce dimanche après-midi. Un incident a coupé l’accès à la sortie principale, a expliqué ce lundi le groupe brésilien Vale, propriétaire de la mine.

Aucun mineur n’est blessé et tous les salariés ont eu accès à de la nourriture et de l’eau, a indiqué le groupe. L’entreprise espérait pouvoir évacuer les victimes lundi soir. « L’équipe de secours a atteint les mineurs et a commencé à les évacuer en direction d’une sortie secondaire via un système d’échelles », a précisé Vale.


Toutes les activités suspendues sur le site

« Personne n’était à bord du système de transport principal lorsque l’incident est survenu », a expliqué à Radio Canada la porte-parole de Vale, Danica Pagnutti, expliquant qu’un morceau d’équipement lourd était entré en collision avec l’ascenseur. « Nous savons que l’opération de sauvetage va prendre du temps et nous sommes soulagés d’apprendre qu’aucun mineur n’est blessé. », a de son côté indiqué le Premier ministre de l’Ontario sur Twitter.

Toute exploitation sur le site a été arrêtée depuis dimanche. Le groupe a indiqué qu’il procédera à une évaluation avant de reprendre la production. Cette mine avait fermé en 1972 mais Vale a réalisé des travaux et l’a rouverte en 2014. Au cours des six premiers mois de 2021, quelque 3.600 tonnes de nickel fini en ont été extraites.