Etats-Unis : Joe Biden annonce un nouvel effort financier sur la pandémie de Covid-19 et le changement climatique

PROGRAMME Le président de la COP26, Alok Sharma, a déclaré sur Twitter « accueillir avec force » la promesse de Joe Biden

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration: Le président américain, Joe Biden, à Washington, le 28décembre 2021.
Illustration: Le président américain, Joe Biden, à Washington, le 28décembre 2021. — Joshua Roberts/Getty Images/AFP

A la tribune des Nations unies, ce mardi, le président américain, Joe Biden, a promis d’augmenter les efforts internationaux des Etats-Unis pour lutter à la fois contre la pandémie et contre le changement climatique.

Washington va « annoncer des engagements supplémentaires » pour doper la vaccination dans les pays les moins avancés mercredi, lors d’un sommet virtuel qu’il organise, a indiqué Joe Biden dans un discours devant l’Assemblée générale de l’ONU.

Doubler les aides à certains pays

Le président américain a également promis de travailler avec le Congrès américain pour « doubler à nouveau » le montant de l’aide internationale accordée par les Etats-Unis aux pays les moins avancés pour faire face au changement climatique.

Selon des experts, cela signifie un engagement d’environ 11 milliards de dollars par an. « Avec notre aide, ainsi qu’un capital accru du privé et d’autres donateurs, nous serons capables d’atteindre le but de mobiliser 100 milliards de dollars pour soutenir l’action climatique dans les pays en développement », a-t-il ajouté.

Faire cesser la faim

Les pays développés se sont en effet engagés en 2009 à Copenhague à mobiliser 100 milliards de dollars par an entre 2020 et 2025 pour cette assistance, mais le plan de financement, qui doit être annoncé lors de la COP26, a pris du retard.

Le président de la COP26, Alok Sharma, a déclaré sur Twitter « accueillir avec force » la promesse de Joe Biden. « Nous devons poursuivre cet élan », a-t-il ajouté. Le président Biden a également promis que les Etats-Unis s’engageaient à investir « 10 milliards de dollars pour faire cesser la faim et investir dans le système alimentaire » aux Etats-Unis et à l’étranger.