Canada : Les libéraux donnés vainqueurs des législatives, Justin Trudeau en route vers un 3e mandat

CONFIANCE PROLONGEE Il manque encore des résultats pour savoir si le Premier ministre sera à la tête d’un gouvernement majoritaire ou minoritaire

20 Minutes avec AFP
— 
Justin Trudeau votant en famille, à Montréal le 20 septembre 2021.
Justin Trudeau votant en famille, à Montréal le 20 septembre 2021. — Sean Kilpatrick/AP/SIPA

Malgré une campagne très difficile, Justin Trudeau a gagné son pari. Le prochain gouvernement du Canada sera formé par le parti libéral du Premier ministre, qui obtient donc un troisième mandat, ont annoncé lundi les médias du pays. Il faut attendre encore les derniers dépouillements pour avoir le score exact du parti du conservateur modéré Erin O’Toole, qui est parvenu à percer pendant la campagne. Ils détermineront si Justin Trudeau sera à la tête d’un gouvernement majoritaire ou minoritaire.

Cependant, d’après les projections des médias canadiens lundi soir, les résultats des législatives, encore préliminaires montrent que le parti libéral obtiendrait autour de 155 sièges, sous le seuil des 170 sièges permettant d’obtenir une majorité. Or c’est précisément pour sortir de cette situation qu’il avait déclenché des élections anticipées à la mi-août pour tenter de regagner la majorité qu’il avait perdue deux ans plus tôt.

Plus de « Trudeaumanie »

Le Premier ministre sortant a déclenché des élections anticipées à la mi-août pour tenter de regagner la majorité qu’il avait perdue deux ans plus tôt. Justin Trudeau a connu une campagne particulièrement compliquée, l’usure du pouvoir se faisant sentir et la « Trudeaumanie » de 2015 semblant bien loin…

Les quelque 27 millions de Canadiens étaient appelés à élire les 338 députés que compte la Chambre des communes. Si aucun des deux grands partis n’est en mesure d’obtenir une majorité des sièges au Parlement, le vainqueur devra composer un gouvernement minoritaire. Et pour cela, il aura besoin de composer avec les plus petits partis, comme le Nouveau Parti Démocratique (NPD, gauche), de Jagmeet Singh ou le Bloc québécois, formation indépendantiste dirigée par Yves-François Blanchet. Dernier grand parti en lice, les Verts d’Annamie Paul ont peiné à faire passer leur message d’une urgence climatique, luttant pour leur survie en raison de problèmes d’unité et d’image.