Bali : Une carcasse de Boeing installée en haut d’une falaise pour relancer le tourisme

INDONESIE Un entrepreneur russe veut transformer l’avion en hébergement pour touristes et attirer les curieux en quête de photos insolites

20 Minutes avec agences
— 
Un Boeing 737 Max (illustration)
Un Boeing 737 Max (illustration) — Ted S. Warren/AP/SIPA

Drôle de manière de relancer le tourisme. Une carcasse de Boeing a été hissée sur une falaise sur la côte sud de Bali pour attirer les visiteurs sur l’île indonésienne désertée par les touristes depuis le début de la pandémie. Une douzaine d’ouvriers assemblaient cette semaine le fuselage et le nez d’un vieux Boeing 737 sur une falaise surplombant la plage de Nyang Nyang.

L’idée d’un entrepreneur russe

Felix Demin, le nouveau propriétaire de l’appareil veut transformer l’avion en hébergement pour touristes et attirer les curieux en quête de photos insolites sur le site. L’entrepreneur russe qui réside à Bali espère que cette attraction contribuera à relancer le tourisme, un secteur qui a durement souffert sur l’île depuis la fermeture par l’Indonésie de ses frontières aux touristes étrangers.

« Le Covid-19 a été compliqué pour Bali, aucun touriste à cause du confinement n’est venu depuis presque deux ans maintenant. Je veux en faire un symbole pour donner l’espoir que les touristes reviennent ici à Bali », a indiqué le responsable du projet à l’AFP.

Une campagne agressive de vaccination pour relancer le tourisme

L’avion en plusieurs morceaux était prêt à être envoyé en Chine pour y être recyclé quand il l’a acheté, a-t-il précisé. Cela, dit-il, lui a pris une semaine pour transporter la carcasse sur la falaise après avoir obtenu les permis nécessaires. Certains habitants de Bali, s’inquiètent cependant sur les réseaux sociaux que la carcasse de l’avion ne vienne polluer le paysage de bord de mer.

Les autorités balinaises ont levé certaines restrictions sur l’île cette semaine après une flambée des cas de coronavirus et des décès en juillet et août. Bali, qui attirait plus d’une dizaine de millions de touristes chaque année avant la pandémie, a déployé une campagne agressive de vaccination de sa population dans l’espoir de relancer rapidement ce secteur indispensable pour son économie.

Aucune date n’a été confirmée par les autorités sur une potentielle réouverture des frontières de l'Indonésie aux touristes étrangers.