Madagascar: Andry Rajoelina commence à gouverner, Paris le rappelle à l'ordre

CRISE Alors que le nouveau président a tenu un discours devant 15.000 de ses partisans, le Quai d'Orsay estime que le délai de 24 mois avant la tenue d'une élection présidentielle est trop long...

Avec agence

— 

"Je déclare solennellement que j'irai jusqu'au bout de mes forces. On est libre maintenant mais la route sera encore très difficile", a lancé le jeune opposant, arrivé depuis la place du 13-Mai où ses rassemblements quasi-quotidiens ont rythmé la crise malgache.
"Je déclare solennellement que j'irai jusqu'au bout de mes forces. On est libre maintenant mais la route sera encore très difficile", a lancé le jeune opposant, arrivé depuis la place du 13-Mai où ses rassemblements quasi-quotidiens ont rythmé la crise malgache. — Alexander Joe AFP

Andry Rajoelina s'attelle à la tâche. Le nouveau président de Madagascar a affirmé ce mercredi que la lutte contre la pauvreté sera sa priorité, devant 15.000 de ses partisans rassemblés au centre d'Antananarivo, a constaté un journaliste de l'AFP.

«Je ferai tout mon possible pour que les Malgaches sortent de la pauvreté», a déclaré Andry Rajoelina peu après que la Haute Cour constitutionnelle (HCC) malgache eut confirmé qu'il exerçait la fonction de président de la République de Madagascar.

Il a également promis de «faire baisser le prix du riz», aliment de base dans un pays les plus pauvres de la planète.