Afghanistan : 200 étrangers bientôt évacués de Kaboul, les premiers depuis le départ des Américains

CONFLIT Les Etats-Unis ot obtenu des talibans un nouvel engagement ferme sur le fait que les Afghans qui souhaitaient quitter le pays pourraient le faire sans entrave

20 Minutes avec AFP
— 
Des civils évacués à laéroport de Kaboul, en Afghanistan, par larmée française dans lopération Apagan, le 26 août 2021.
Des civils évacués à laéroport de Kaboul, en Afghanistan, par larmée française dans lopération Apagan, le 26 août 2021. — AFP / Etat Major des Armées

Pour la première fois depuis le départ d’Afghanistan des soldats américains fin août, quelque 200 ressortissants étrangers parmi lesquels des Américains vont être évacués ce jeudi par avion de Kaboul vers le Qatar, a annoncé une source proche de l’opération à Doha.

« Il y a des citoyens américains dans le groupe qui part de Kaboul pour Doha », a précisé cette source.

Près de 123.000 personnes évacuées

Des images diffusées sur la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera montrent des femmes et des enfants parmi les personnes attendant leur évacuation à l’aéroport de Kaboul. « Nous sommes très reconnaissants envers les Qataris », a dit à Al-Jazeera un des passagers se présentant comme Canadien. Le Qatar est devenu un acteur incontournable dans la crise afghane. Il avait accueilli les négociations conclues en 2020 entre les Etats-Unis de Donald Trump et les talibans, puis entre ces derniers et l’opposition afghane du président désormais déchu, Ashraf Ghani.

Les Etats-Unis ont évacué quelque 123.000 personnes, principalement des Afghans qui craignent des représailles des talibans. Mais les responsables américains reconnaissent qu’il en reste encore beaucoup à exfiltrer. Lors d’une visite officielle au Qatar mardi, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a obtenu des talibans un nouvel engagement ferme sur le fait que les Afghans qui souhaitaient quitter le pays pourraient le faire sans entrave.