Une Sibérienne mange son amie après une soirée arrosée

ENQUETE La police l'a arrêté, elle aurait reconnu les faits...

J.M. avec agence

— 

Plus fort que la roulette russe, l'apéro sibérien. Le principe: le perdant fait office d'amuse-gueule. C'est le scénario envisagé par la police d'Irkoutsk qui soupçonne une femme d'avoir tué une de ses amies avant de la manger pendant une soirée entre filles qui a mal tourné.

«Les enquêteurs disposent de renseignements selon lesquels cette femme a cuit des morceaux de chair de son amie et les a consommés», a expliqué Vladimir Salovarov, responsable du comité d'enquête russe. Selon lui les deux femmes, après avoir bu quelques verres, se seraient disputées.

Cannibalisme

La maîtresse de maison aurait finalement choisi de régler le différend à coups de hache. Après avoir découpé sa victime en morceaux et fait ripaille, elle aurait ensuite jeté les parties jugées non comestibles à la poubelle. Après son interpellation, elle aurait reconnu les faits.

Dans un cas distinct la semaine dernière, le parquet de la république d'Oudmourtie (Volga) avait lancé un avis de recherche visant un homme soupçonné de cannibalisme, après la découverte du corps mutilé d'une femme dans la ville d'Ijevsk, selon le site Internet du parquet.