Vaccination à Cuba : Les enfants et les ados de 2 à 18 ans vont recevoir le vaccin contre le Covid-19

STRATEGIE SANITAIRE Les 2-18 ans vont recevoir à partir de vendredi les vaccins cubains Abadala et Soberana. La rentrée scolaire se fera en présentiel une fois cette campagne terminée

20 Minutes avec AFP
— 
Un enfant de 3 ans reçoit le vaccin contre le Covid-19 Soberana, à la Havane le 24 août 2021.
Un enfant de 3 ans reçoit le vaccin contre le Covid-19 Soberana, à la Havane le 24 août 2021. — AFP

Dans sa lutte contre la propagation du coronavirus, Cuba a décidé de vacciner les enfants. A partir de vendredi, les enfants et adolescents de 2 à 18 ans vont recevoir les vaccins cubains Abadala et Soberana. C’est même une condition fixée par le gouvernement avant de rouvrir les écoles, selon l’annonce officielle mercredi. En attendant, la rentrée scolaire aura lieu lundi 6 septembre mais à distance.

Cette campagne de vaccination pédiatrique fait partie de la stratégie du gouvernement pour accélérer l’immunisation de sa population qui a pris du retard. Alors qu’il visait 70 % de Cubains vaccinés à fin août, le pays n’en compte actuellement que 33,8 %, ce qui l’a poussé à commencer à utiliser le vaccin chinois Sinopharm, en complément de ses vaccins maison. Le nouvel objectif est que « 92,6 % » des 11,2 millions d’habitants soient vaccinés en novembre, assure mercredi la présidence sur sa page Internet.

Une campagne « intensive »

Les adolescents commenceront à être vaccinés vendredi, puis ceux de 2 à 11 ans à partir du 15 septembre, dans le cadre d’une campagne qui sera « intensive, avec beaucoup de personnes vaccinées en peu de temps », a indiqué la directrice du département Sciences et innovation au ministère de la Santé, Ileana Morales, citée par la présidence.

Cuba mène actuellement des essais cliniques sur les enfants avec ses vaccins Abdala et Soberana, déjà utilisés chez les plus de 18 ans, mais aucun des deux n’a encore reçu l’autorisation d’usage en urgence pour les mineurs. Toutefois, « cette campagne de vaccination a été autorisée par le Centre de contrôle d’Etat des médicaments (Cecmed) », l’autorité régulatrice, assure la présidence.

Le variant Delta attaque depuis juillet

Cuba, qui avait réussi à maîtriser l’épidémie sur son territoire les premières fois, affiche depuis juillet des chiffres très inquiétants de contagion, l’arrivée du variant Delta faisant tanguer son système sanitaire, fierté et pilier social de l’île. Le pays de 11,2 millions d’habitants accumule 659.464 cas dont 5.377 décès. A début août, 95.100 mineurs cubains avaient contracté le Covid-19 et sept en sont décédés.

Ailleurs dans le monde, beaucoup de pays vaccinent à partir de 12 ans, mais plusieurs essais cliniques sur des enfants plus jeunes sont en cours. En Chine, le laboratoire Sinovac a annoncé se préparer à vacciner dès l’âge de trois ans contre le coronavirus, tandis qu’en Israël, les enfants âgés de 5 à 11 ans risquant des complications graves liées au Covid-19 peuvent être vaccinés depuis le 1er août.