Coronavirus aux Etats-Unis : Un père se déshabille en direct pour réclamer le port du masque obligatoire à l'école

REVENDICATION Le port du masque obligatoire à l'école est un sujet polémique aux Etats-Unis

20 Minutes avec Agence
— 
Chaque État américain impose ses propres règles sur le masque à l'école.
Chaque État américain impose ses propres règles sur le masque à l'école. — Anthony Behar Sipa USA SIPA

Aux Etats-Unis, chaque Etat est libre d’appliquer ou non le port du masque obligatoire à l’école, pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Alors que le Texas vient de lever cette obligation, James Akers, un père de famille, s’est déshabillé durant un conseil d’administration au Dripping Springs Independent School District pour en réclamer la remise en place, a rapporté le Huffington Post, jeudi 26 août.

Après avoir présenté certains chiffres et faits sur les masques, il a poursuivi : « Je n’aime pas que le gouvernement, ou toute autre entité, me dise ce que je dois faire ». Puis, expliquant qu’il devait porter une veste pour son travail alors qu’il détestait ça, il l’a enlevée. Même chose avec sa chemise, son pantalon… jusqu’à se retrouver en sous-vêtement devant les membres du conseil.

« Nous suivons certaines règles pour une très bonne raison »

Lors de son intervention, il a également fait allusion aux règles liées à la Sécurité routière ou au respect des places pour handicapés. Puis, avant de se rhabiller, il a alors conclu : « Nous suivons certaines règles pour une très bonne raison ».

Cette scène a été filmée et publiée sur les réseaux sociaux, suscitant de nombreuses réactions. Contacté par la radio locale KXAN, ce père de famille a expliqué : « Il y a trop de voix qui, à mon avis, se divisent pour des raisons politiques et ne pensent absolument pas aux décisions de bon sens ».

Aucune mesure concernant le port du masque dans les écoles n’a été prise à l’issue de ce conseil d’administration. Toutefois, comme l’a rapporté le journal local Star-Telegram, certaines écoles du district envisageraient de remettre en place les masques obligatoires.