Mexique : Xoloitzcuintle, le chien qui célèbre la mort, a bien failli disparaître

ANIMAUX Chaque jour, « 20 Minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut

20 Minutes avec Brut
 L’historien David Castillo Vallarta et ses deux xoloitzcuintle, pour Brut.
L’historien David Castillo Vallarta et ses deux xoloitzcuintle, pour Brut. — capture

Xoloitzcuintle. Au-delà d’être un mot difficile à prononcer pour les non-initiés, c’est un chien au cœur des traditions mexicaines. Fin, dénué de poils et de couleur foncée, il accompagne les défunts dans leur traversée jusqu’à la mort. Ce canidé est très présent dans les récits et mythes ancestraux, ainsi que dans certaines fêtes traditionnelles.

Mais cette race endémique est menacée d’extinction pendant la colonisation. Les Européens ont imposé leurs propres races de chiens et ont interdit les xoloitzcuintle à cause de leur lien avec les rites des aborigènes. L’historien David Castillo Vallarta revient sur le passé de ce chien particulier dans la vidéo de notre partenaire Brut.