Ukraine : Des restes de milliers de victimes des purges staliniennes découvertes dans des fosses communes

TERREUR Au total, 29 fosses contenant les dépouilles de 5.000 à 8.000 personnes ont été localisées sur un terrain près de l’aéroport d’Odessa

20 Minutes avec agences
— 
Les partisans du parti communiste tiennent un portrait de Staline sur la Place Rouge à Moscou, le 5 mars 2021.
Les partisans du parti communiste tiennent un portrait de Staline sur la Place Rouge à Moscou, le 5 mars 2021. — Alexander Zemlianichenko Jr/AP/SIPA

Des fosses communes contenant les dépouilles de 5.000 à 8.000 personnes tuées dans les années 1930 lors de purges staliniennes ont été découvertes à Odessa, dans le sud de l’Ukraine.

A ce jour, 29 fosses ont été localisées sur un terrain de presque cinq hectares situé près de l’aéroport, a indiqué mercredi Sergui Goutsaliouk, chef de l’antenne régionale de l’Institut de la mémoire nationale. Mais ce nombre pourrait encore augmenter, les opérations étant toujours en cours.

Tués par le NKVD, l’ancêtre du KGB

Les restes ont été découverts après que les autorités municipales ont ordonné des fouilles exploratoires en vue d’autoriser des travaux d’élargissement de l’aéroport. Des fosses communes avaient déjà été mises au jour en 1943 et 2008 dans cette zone et près de 1.600 dépouilles avaient été exhumées.

Selon Sergui Goutsaliouk, les victimes, des habitants de la région, ont été tuées dans la plupart des cas d’une balle dans la nuque par le NKVD, la police secrète soviétique et ancêtre du KGB. Ces exécutions remontent aux années 1937-1939, pendant la « Grande terreur » stalinienne.

Identification des victimes impossible ?

D’après le responsable, il ne sera pas possible d’identifier les victimes, les documents sur ces purges étant classés secrets et conservés à Moscou, « qui ne les donnera pas » à l’Ukraine en raison des relations tendues entre les deux pays.

Selon des estimations des historiens, plusieurs centaines de milliers d’Ukrainiens ont été exécutés ou emprisonnés dans des camps du Goulag lors des purges staliniennes dans les années 1930. Un des sites d’exécution les plus connus est la forêt proche du village de Bykivnia, en périphérie de Kiev, où des dizaines de milliers de victimes ont été enterrées dans les années 1937-1941. Des millions d’Ukrainiens sont également morts durant la grande famine de 1932-1933, selon l’Ukraine un « génocide » orchestré par Staline pour réprimer toute velléité nationaliste et indépendantiste.