Les talibans acceptent que des Afghans quittent le pays après le 31 août, selon Berlin

Conflit Selon un diplomate allemand, les talibans ont assuré « que les Afghans possédant des documents valides continueront à avoir la possibilité de voyager sur des vols commerciaux après le 31 août »

20 Minutes avec AFP
— 
Des talibans surveillent les alentours de l'aéroport de Kaboul, où des familles tentent de monter dans un avion à Kaboul.
Des talibans surveillent les alentours de l'aéroport de Kaboul, où des familles tentent de monter dans un avion à Kaboul. — UPI/Newscom/SIPA

L’Allemagne a affirmé, mercredi, avoir reçu l’assurance des talibans que des Afghans pourraient quitter leur pays à bord de vols commerciaux après le retrait définitif des troupes américaines le 31 août.

C’est un diplomate allemand, Markus Potzel, qui négocie avec les talibans qui l’a déclaré, à l’issue d’une rencontre au Qatar. Il a expliqué sur Twitter : le chef adjoint du bureau politique des talibans au Qatar Sher Abbas Stanekzai « m’a assuré que les Afghans possédant des documents valides continueront à avoir la possibilité de voyager sur des vols commerciaux après le 31 août ».

Vols commerciaux interrompus depuis le 15 août

Le diplomate, envoyé spécial de l’Allemagne en Afghanistan, a précisé avoir discuté « de la nécessité urgente » d’avoir « un aéroport de Kaboul qui fonctionne » comme condition préalable au travail des ONG et des diplomates en Afghanistan. Depuis la prise de Kaboul par les talibans le 15 août, les vols commerciaux sont interrompus.