Japon : Deux blessés dans une attaque à l’acide dans le métro de Tokyo

FAITS DIVERS Un homme a été brûlé au visage par le liquide lancé par un individu, qui n’a pas été retrouvé pour le moment

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration du métro de Tokyo, où deux agressions se sont déroulés au moois d'août 2021.
Illustration du métro de Tokyo, où deux agressions se sont déroulés au moois d'août 2021. — Kantaro Komiya/AP/SIPA

Une attaque d'une rare violence. Deux personnes ont subi des brûlures lors d'une attaque à l'acide sulfurique mardi soir dans une station de métro de Tokyo, et leur agresseur était toujours recherché, ont annoncé mercredi la police et des médias nippons.

Un homme brûlé au visage, une femme aux jambes

Alors qu'il prenait un escalator dans la station, un homme de 22 ans a été brûlé au visage par un liquide lancé par un individu qui a ensuite pris la fuite, a dit à l'AFP un porte-parole de la police. Il s'agissait d'acide sulfurique, selon la chaîne de télévision publique japonaise NHK. Une femme de 34 ans a quant à elle glissé et a été légèrement brûlée aux jambes à cause du liquide.

Cette agression dans la station de métro de Shirokane-Takanawa, en plein centre de Tokyo, survient alors que les Jeux paralympiques viennent de s'ouvrir mardi dans la capitale japonaise sous haute sécurité. Les Jeux doivent durer jusqu'au 5 septembre et se déroulent à huis clos en raison du Covid-19.

Des agressions rares au Japon

Début août, alors que se tenaient les Jeux olympiques, une attaque au couteau à bord d'un train de banlieue à Tokyo a fait dix blessés. L'auteur des faits, un Japonais âgé d'une trentaine d'années, avait été rapidement interpellé.

Les actes de violence de ce type sont cependant rares au Japon, où la législation sur les armes à feu est par ailleurs extrêmement stricte.