Afghanistan : Les femmes fonctionnaires retravailleront si la sécurité est assurée, selon les talibans

PROMESSES « Nous voulons qu’elles travaillent, mais aussi que la sécurité soit bonne » pour cela, a expliqué un porte-parole du nouveau régime, ajoutant qu’elles devaient rester chez elles d’ici là

Mathilde Cousin
— 
Des femmes à Kaboul, le 22 août.
Des femmes à Kaboul, le 22 août. — MARCUS YAM/LOS ANGELES TIMES/Shu/SIPA

Les Afghanes employées dans l’administration pourront retravailler lorsque la sécurité sera assurée, a déclaré mardi un porte-parole du nouveau régime des talibans, Zabihullah Mujahid, lors d’une conférence de presse à Kaboul.

« Nous voulons qu’elles travaillent, mais aussi que la sécurité soit bonne » pour cela, a-t-il expliqué, en ajoutant qu’elles devaient rester chez elles d’ici là.

Mardi, l’ONU a prévenu que le respect des droits des femmes par les talibans, en particulier l’accès à une éducation de qualité, est une « ligne rouge ».

Depuis leur prise du pouvoir le 15 août, les talibans tentent de convaincre la population qu’ils ont changé et que leur régime sera moins brutal que le précédent, entre 1996 et 2001. Ils avaient alors imposé une version ultrarigoriste de la loi islamique.