Royaume-Uni: Des avocats réclament qu'un des plus anciens et prestigieux clubs londoniens admette les femmes

MEN ONLY Plusieurs avocats britanniques ont signé une pétition pour réclamer l'admission des femmes 

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration Big Ben, à Londres
Illustration Big Ben, à Londres — REX/REX/SIPA

Plus de 300 avocats britanniques dont Cherie Blair, épouse de l’ex-Premier ministre Tony Blair, ont signé une pétition réclamant qu’un des plus anciens et prestigieux clubs londoniens, le Garrick, qui célèbre mardi ses 190 ans, admette enfin les femmes.

Comme une dizaine d’autres clubs prestigieux londoniens (White’s, Boodle’s), le Garrick, niché au cœur du quartier de Covent Garden et auprès des juges, des avocats, des responsables ou des acteurs, est réservé aux hommes.

Parmi les signataures, Cherie Blair, épouse de l'ex-Premier ministre Tony Blair

Demandant aux membres du Garrick « s’ils resteraient membres d’un club qui pratiquerait l’exclusion en raison de la race, de la religion ou de la sexualité », une pétition en ligne les invite « à se comporter de manière éthique, à demander un vote et à voter en faveur de l’admission des femmes ».

Parmi les signataires célèbres, Cherie Blair, épouse de l’ancien Premier ministre travailliste Tony Blair, qui a rappelé une anecdote de la période où ils étaient tous les deux stagiaires : « Il ya quarante-cinq ans, je reste à l’extérieur du Garrick pendant que mon superviseur emmenait Tony Blair, étudiant comme moi, à l’intérieur. C’est scandaleux que si peu de progrès aient été accomplis depuis ».

En 2015, le Garrick avait organisé un vote sur l’ouverture aux femmes, soutenu par plusieurs membres éminents -l’acteur Hugh Bonneville, le ministre Michael Gove, plusieurs Lords. Mais sans succès, en raison d’une trop courte majorité de 50,5 % quand il fallait les deux tiers.

L’acteur Nigel Havers, membre du club, a signé la pétition, ajoutant qu’il était « sûrement temps pour le Garrick d’entrer dans le XXIe siècle ».