Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
DROITS DE L'HOMMELa France promet un effort exceptionnel pour accueillir des Afghans menacés

Afghanistan: La France promet «un effort exceptionnel» pour accueillir des défenseurs des droits humains

DROITS DE L'HOMME
En raison de l’avancée accélérée des talibans dans le pays , "la France maintient la capacité de délivrer des visas à Kaboul’, indique la présidence française. Seuls deux autres pays européens font de même
Les combattants talibans son parvenus à prendre la ville de Ghazni, au sud-ouest de Kaboul, en Afghanistan, le jeudi 12 août 2021.
Les combattants talibans son parvenus à prendre la ville de Ghazni, au sud-ouest de Kaboul, en Afghanistan, le jeudi 12 août 2021. - Gulabuddin Amiri/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

La France promet «un effort exceptionnel» pour accueillir des personnalités afghanes menacées pour leur engagement en faveur des droits humains, et souligne être l'un des seuls pays européens qui continue à accorder des visas depuis Kaboul, a indiqué vendredi l'Elysée à l'AFP.

«Compte tenu du soutien constant de la France à l'égard des personnalités, femmes et hommes, de la société civile afghane - artistes, journalistes, défenseurs des droits - encourant un risque pour leur vie en raison de leur engagement pour la liberté d'expression, d'opinion ou les droits de l'Homme, un effort exceptionnel est en cours pour leur faciliter l'accès au territoire français», précise l'Elysée.

625 Afghans, employés dans des structures françaises, accueillis depuis mai

En raison d'une situation sécuritaire dégradée, «la France maintient la capacité de délivrer des visas à Kaboul, où seuls deux autres pays européens font de même», ajoute la présidence française.

Paris précise avoir organisé depuis le mois de mai l'accueil de 625 Afghans employés dans les structures françaises présentes en Afghanistan et susceptibles d'être menacés, et de leur famille.

La France, qui a eu recours ces dernières années à des civils recrutés localement pour aider ses forces et personnels déployés sur place, en particulier des interprètes, a déjà organisé l'accueil de 550 personnes avec leur famille entre 2013 et 2015 et de 800 en 2018 et 2019, précise l'Elysée.

Les expulsions de migrants afghans suspendus depuis juillet

Comme d'autres pays européens, la France a suspendu depuis juillet les expulsions de migrants afghans déboutés de leur demande d'asile, en raison des combats entre talibans et forces pro-gouvernementales.

Les talibans ont lancé début mai une vaste offensive contre les forces afghanes, à la suite des opérations de retrait définitif des forces internationales d'Afghanistan, prévu pour s'achever fin août. Ils sont désormais aux portes de Kaboul, après s'être emparés en quelques jours de l'essentiel de la moitié nord du pays.

Sujets liés