En 2022, une nouvelle compagnie aérienne proposera des vols low cost vers les Etats-Unis

AVION Les vols partiront de plusieurs villes européennes, comme Paris, Londres et Oslo et desserviront trois villes américaines, Los Angeles, New York et Fort Lauderdale

20 minutes avec agence
Un avion en vol, sortant d'un nuage.
Un avion en vol, sortant d'un nuage. — Marriot - Shutterstock - Sipa

Une nouvelle compagnie aérienne vient de faire son apparition dans le marché des vols low cost. Norse Atlantic Airways vient d’annoncer que ses premiers vols relieraient l’Europe aux Etats-Unis dès le printemps 2022, rapporte The Guardian, mardi. Ces derniers partiront de plusieurs villes européennes, comme Paris, Londres et Oslo.

Pour l’heure, trois villes américaines seront desservies : New York, Los Angeles et Fort Lauderdale. Dans un communiqué, le directeur de la compagnie, Bjorn Tore Larsen a annoncé ses ambitions et notamment son objectif premier : faire voler ses 15 avions, des Boeing 787 Dreamliners, d’ici l’été prochain. Le groupe espère également recruter tous ses pilotes et membres d’équipage d’ici la fin de l’année, afin de constituer une équipe de 1.600 personnes.


« Le seul transporteur long-courrier à faible coût de l’autre côté de l’Atlantique »

Normalement, l’objectif du directeur de Norse Atlantic Airlines était de proposer les services de la compagnie norvégienne dès la fin de l’année 2021. Mais ses avions ne devraient voler qu’à partir du printemps 2022. « Nous ne voulons pas commencer trop vite, il n’y a aucun intérêt à voler à vide. En outre, nous avons une base financière solide et nous pouvons attendre une longue période si cela est nécessaire », a-t-il expliqué.

Pour son lancement, la nouvelle compagnie aérienne se dit confiante. « Nous serons le seul transporteur long-courrier à faible coût de l’autre côté de l’Atlantique et ce sera notre position, nous ne ferons rien d’autre », a déclaré Bjorn Tore Larsen. En outre, le directeur compte également sur le retour des touristes lorsque la crise sanitaire liée au Covid-19 sera plus ou moins maîtrisée.