Coronavirus en Chine : Fin de la gigantesque opération de dépistage de 11 millions d'habitants à Wuhan

EPIDEMIE Seuls les enfants de moins de six ans et les étudiants en vacances à l’étranger n’ont pas été dépistés

20 Minutes avec AFP
— 
Dépistage auprès d'employés d'une usine de Wuhan en Chine, le 5 août 2021.
Dépistage auprès d'employés d'une usine de Wuhan en Chine, le 5 août 2021. — /AP/SIPA

Opération terminée à Wuhan. Les autorités de la ville chinoise ont annoncé ce dimanche la fin de la vaste campagne de dépistage du Covid-19, organisée après une résurgence du nombre de cas, plus d’un an après que le coronavirus y a fait son apparition.

Les tests de plus de 11 millions de personnes depuis mardi permettent pour l’essentiel une « couverture complète » de tous les habitants de la ville à l’exception des enfants de moins de six ans et des étudiants en vacances à l’étranger, a déclaré Li Tao, un haut responsable de Wuhan, lors d’une conférence de presse, selon l’agence de presse Xinhua.

Une flambée de souche Delta

Trois nouveaux cas de Covid-19 avaient été confirmés lundi 2 août dans la métropole de 11 millions d’habitants, rattrapée à son tour par une flambée de la souche Delta apparue le mois dernier dans l’est du pays. Les précédents cas de Covid enregistrés dans la ville remontaient à mai 2020. Au total, sept travailleurs originaires d’autres provinces ont été testés positifs au Covid-19, avaient annoncé lundi les autorités. Quatre d’entre eux ne montrent toutefois pas de symptômes de la maladie.

La Chine, qui a pratiquement éradiqué l’épidémie dès le printemps 2020, est confrontée depuis quelques semaines à la résurgence la plus étendue du virus depuis l’an dernier. Avec au moins 300 nouvelles infections confirmées au total en juillet dans tout le pays, ce regain de contamination reste toutefois très limité par rapport aux chiffres enregistrés dans d’autres pays.