Tunisie : Les Etats-Unis exhortent le pays à reprendre la « voie démocratique »

DIPLOMATIE La Maison-Blanche s’est exprimée sur la situation politique en Tunisie, où le président a suspendu le parlement

20 Minutes avec AFP
— 
Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale du président Joe Biden.
Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale du président Joe Biden. — UPI/Newscom/SIPA

La Tunisie doit rapidement retrouver la « voie de la démocratie », a déclaré samedi un haut responsable de la Maison-Blanche au président Kais Saied, quelques jours après qu’il s’est emparé du pouvoir exécutif, suspendant notamment l’activité du Parlement pour un mois. Lors d’un appel d’une heure avec le président tunisien, le conseiller à la sécurité nationale du président Joe Biden, Jake Sullivan, a fait part de son soutien à « la démocratie tunisienne fondée sur les droits fondamentaux, des institutions fortes et un engagement en faveur de l’Etat de droit », selon un communiqué de la Maison-Blanche.

Le 25 juillet, Kais Saied a gelé le Parlement pour trente jours et limogé le Premier ministre Hichem Mechichi. Il a ordonné une répression de la corruption visant 460 hommes d’affaires et une enquête sur le financement illégal présumé de partis politiques. Le communiqué des Etats-Unis indique que l’appel « s’est concentré sur le besoin crucial pour les dirigeants tunisiens d’esquisser un retour rapide à la voie démocratique de la Tunisie ».

« Cela nécessitera la formation rapide d’un nouveau gouvernement, dirigé par un Premier ministre compétent, afin de stabiliser l’économie tunisienne et de faire face à la pandémie de Covid-19 », ajoute le communiqué. Le pays est paralysé par une crise économique marquée par une inflation galopante et un taux de chômage élevé, ainsi que par une recrudescence des infections au coronavirus.