Un vaccin contre le Covid-19 sous forme de pilule à avaler entre en phase de test en Israël

SANTÉ Des essais cliniques viennent de démarrer sur 24 volontaires non vaccinés

20 Minutes avec agence
— 
Médicaments, illustration
Médicaments, illustration — GILE Michel/SIPA

Vers l’élaboration d’un vaccin oral contre le Covid-19 ? C’est le projet sur lequel travaille la biotech Oravax Medical, qui vient de lancer son premier essai clinique sur des humains en Israël, rapporte le Jerusalem Post relayé par Futura Sciences.

Vingt-quatre volontaires non vaccinés doivent ingérer une pilule censée les immuniser contre le virus. La moitié des participants recevront une dose, l’autre moitié deux. Cette première phase de test doit permettre de tester l’innocuité et le niveau d’anticorps entraînés par la prise de ce vaccin oral.

Distribué en priorité dans les pays émergents

« Si nous pouvons vacciner les gens avec une simple pilule, ce sera une révolution pour le monde entier », a déclaré Nadav Kidron, directeur d’Oramed Pharmaceuticals qui a cofondé la biotech. Ce traitement présente en effet plusieurs avantages. Il requiert moins de logistique et un nombre réduit de personnels médicaux. Il est également bien plus facile à conserver que certains des vaccins actuels et en général, un vaccin oral provoque moins d’effets secondaires que des injections.

Trois protéines structurelles du coronavirus sont utilisées pour la mise au point de ce traitement, contrairement aux injections existantes. « Notre vaccin devrait être bien meilleur pour répondre aux futures mutations du virus, a expliqué Nadav Kidron. Si un variant arrive à contourner la première ligne de défense, il y en aura une deuxième puis une troisième. »

Plusieurs essais sur des animaux ont déjà montré l’efficacité du traitement en termes de production d’anticorps. Ce vaccin serait efficace contre le variant Delta. Si elle est validée, cette pilule pourrait d’abord être distribuée dans les pays émergents, qui présentent encore un taux de vaccination faible.