« Projet Pegasus » : Macron convoque un conseil de défense « exceptionnel » ce jeudi

POLITIQUE La réunion sera aussi consacrée à la cybersécurité, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal

20 Minutes avec AFP

— 

L'entreprise israélienne de sécurité informatique NSO est à l'origine du logiciel d'espionnage Pegasus (illustration).
L'entreprise israélienne de sécurité informatique NSO est à l'origine du logiciel d'espionnage Pegasus (illustration). — Joël Saget

Des affirmations qui n’ont peut-être pas convaincu. Bien qu’un haut responsable du géant israélien de cybersécurité NSO a soutenu mercredi que le président français n’avait pas été ciblé par son logiciel controversé Pegasus, Emmanuel Macron convoque ce jeudi matin un conseil de défense « extraordinaire ». Il sera « dédié à l’affaire Pegasus et à la question de la cybersécurité », a annoncé le porte-parole du gouvernement.

« Le président de la République suit au plus près ce dossier et prend cette affaire très au sérieux », a souligné Gabriel Attal sur France Inter, en rappelant que la France poursuivait ses investigations après les révélations sur la présence des téléphones d’Emmanuel Macron parmi les cibles potentielles du logiciel espion.