Etats-Unis : 80 incendies ravagent l’Ouest, un fournisseur électrique mis en cause

ENVIRONNEMENT Pacific Gas and Electric, accusé d’avoir favorisé l’un des plus gros sinistres en cours, s’est dit prêt à coopérer avec les pompiers de Californie

20 Minutes avec agences

— 

Etats-Unis : Les violents incendies qui dévastent la Californie seraient dus à un fournisseur électrique — 20 Minutes

La saison des feux ne fait que commencer et 80 gros incendies sévissent déjà à travers les Etats-Unis où ils ont consumé plus de 4.700 km² de végétation. Les pompiers s’inquiètent notamment de la progression du Tamarack Fire au sud du lac Tahoe situé à cheval entre la Californie et le Nevada.

Les autorités ont ordonné aux habitants de plusieurs villages d’évacuer la zone et une portion du Pacific Crest Trail, un des sentiers de randonnée les plus prisés d’Amérique, a dû être fermée.

Une entreprise responsable des feux ?

Pour la neuvième journée d’affilée, quelque 2.100 soldats du feu se sont aussi relayés dans l’Oregon pour tenter de contenir le Bootleg Fire, brasier déjà plus grand que la ville entière de Los Angeles. Ces pompiers travaillent « nuit et jour » a assuré Joe Hessel, en charge de la gestion des feux de la zone. « Ce feu est un véritable fléau, et nous nous préparons à un combat intense » ces prochains jours, a-t-il annoncé. Des prévisions d’orages, d’un temps toujours très chaud, sec et venteux, devraient rendre leur tâche encore plus ardue.

Très proche de la Californie, l’incendie menace aussi le réseau électrique de cet Etat et les autorités veulent à tout prix éviter que des millions de personnes soient plongées dans le noir, comme ce fut le cas les années précédentes lorsque le réseau était trop sous tension. D’autant qu’un gros fournisseur d’électricité californien, Pacific Gas and Electric (PG & E) est lui-même accusé d’être à l’origine d’un gros brasier dans l’Etat, le Dixie Fire, selon une enquête préliminaire.

Un manque d’entretien pointé du doigt

Le groupe « coopère dans l’enquête des pompiers de Californie » autour du Dixie Fire, a fait savoir le groupe à l’AFP. Basé à San Francisco, Pacific Gas and Electric (PG & E) est depuis des années accusé de faire passer les profits et ses actionnaires avant la sécurité du public, avec des installations désuètes et des manquements répétés à l’entretien et au débroussaillage de ses lignes à haute tension.

C’est déjà ce fournisseur d’électricité qui avait plaidé coupable d’avoir causé l’incendie le plus meurtrier de l’histoire récente de Californie, à cause de lignes défectueuses, tout proche de là où le Dixie Fire fait des ravages. Le Camp Fire avait presque rayé de la carte la petite ville de Paradise et tué 86 personnes.