Coronavirus : L’espérance de vie des Sud-Africains a chuté de 4 ans

CORONAVIRUS Le pays, qui compte 66.859 décès, a connu deux vagues très meurtrières entre juillet 2020 et juin dernier, et traverse actuellement une troisième vague virulente

20 Minutes avec AFP
— 
En Afrique du Sud, la pandémie de coronavirus a entraîné une chute de l'espérance de vie.
En Afrique du Sud, la pandémie de coronavirus a entraîné une chute de l'espérance de vie. — Manash Das/Sipa USA/SIPA

L’espérance de vie en Afrique du Sud, pays le plus touché du continent par la pandémie de Covid-19, a chuté de près de quatre ans au cours des 12 derniers mois, a indiqué lundi l’agence de statistiques officielle.

Le pays, qui compte près de 2,3 millions de cas d’infections et 66.859 décès, a connu deux vagues de virus très meurtrières entre juillet 2020 et juin dernier, et traverse actuellement une troisième vague virulente.

Forte hausse des décès en 2021

Cela a entraîné une hausse du taux brut de mortalité de 8,7 à 11,6 décès pour 1.000 personnes, de 2020 à 2021, a indiqué Statistics South Africa dans un rapport.

Selon l’agence, la forte hausse des décès en 2021, d’environ 34 %, a entraîné une baisse de l’espérance de vie. « L’espérance de vie à la naissance pour les hommes est passée de 62,4 en 2020 à 59,3 en 2021 (…) et de 68,4 en 2020 à 64,6 pour les femmes ».

Elle a toutefois souligné que l’indicateur d’espérance de vie ne devait pas être interprété comme une projection de la durée de vie d’un individu, mais qu’il montrait plutôt le poids cumulé de la crise pandémique.

Par ailleurs, les violentes émeutes qui ont fait au moins 212 morts la semaine dernière en Afrique du Sud font craindre un nouveau pic de contaminations. Par endroits, les vaccinations ont dû être suspendues en raison de difficultés en approvisionnement avec des transports coupés et le pillage de pharmacies.