Inde : Avec la mousson, les glissements de terrain meurtriers se multiplient à Bombay

CATASTROPHE NATURELLE Les très fortes pluies sur la capitale financière indienne ont notamment provoqué l’effondrement d’un mur entraînant la mort d’au moins 34 personnes

20 Minutes avec AFP
— 
Un glissement de terrain meurtrier a eu lieu à Bombay en Inde le 18 juillet 2021.
Un glissement de terrain meurtrier a eu lieu à Bombay en Inde le 18 juillet 2021. — Rajanish Kakade/AP/SIPA

En ce mois de juillet, les fortes intempéries ne cessent de tuer à travers le monde. Au moins 34 personnes sont mortes en Inde, écrasées par l’effondrement d’un mur après un glissement de terrain déclenché par les fortes pluies de mousson à Bombay, ont indiqué dimanche les autorités.

La pluie a aussi inondé un complexe d’assainissement des eaux, perturbant l’approvisionnement « dans la plupart des quartiers de Bombay ». Le Premier ministre Narendra Modi a par ailleurs adressé ses condoléances via Twitter et annoncé une aide financière pour les familles des victimes.

Des pluies prévues au moins jusqu’à mardi

A Chembur, dans la banlieue est de la capitale financière indienne, un arbre déraciné est tombé sur un mur qui a enseveli plusieurs habitations et 21 corps ont été récupérés dans les décombres, a annoncé dimanche soir la Force de réponse aux catastrophes naturelles après avoir achevé les opérations de recherche. Et dans la banlieue de Vikhroli, au nord-est de Bombay, dix personnes ont été tuées dans un glissement de terrain qui a touché cinq maisons tôt dimanche.

La ville de Bombay est frappée par des pluies diluviennes depuis samedi, et les services de transport locaux ont été affectés. La municipalité n’a pas précisé quand l’approvisionnement en eau potable serait rétabli, mais a conseillé aux habitants de faire bouillir l’eau avant de la consommer. Les services de la météorologie indiens ont annoncé dimanche que des « pluies modérées à fortes ou des averses orageuses » étaient prévues pour les deux prochains jours.

Des catastrophes fréquentes durant la mousson

Les effondrements de bâtiments sont fréquents en Inde pendant la saison de la mousson de juin à septembre, les structures anciennes et chancelantes cédant sous les jours de pluie ininterrompue. Le mois dernier, 12 personnes ont été tuées dans l’effondrement d’un immeuble dans un bidonville de Bombay et en septembre 39 personnes avaient péri dans l’effondrement d’un immeuble de trois étages à Bhiwandi, près de la capitale financière.