Coronavirus : Le shérif de Los Angeles refuse de faire respecter l’obligation du port du masque

RESTRICTIONS SANITAIRES Alors que les contaminations repartent à la hausse, le comté de Los Angeles a réintroduit le port du masque en intérieur, y compris pour les personnes vaccinées

20 Minutes avec AFP
— 
Le shérif du comté de Los Angeles, Alex Villanueva, le 26 mai 2021.
Le shérif du comté de Los Angeles, Alex Villanueva, le 26 mai 2021. — Al Seib//SIPA

Deux visions s’affrontent à Los Angeles sur la manière de limiter la propagation du coronavirus. D’un côté, les autorités locales ont décidé de réintroduire le port du masque en intérieur, y compris pour les personnes vaccinées. De l’autre, le shérif du comté de Los Angeles a critiqué samedi ce choix et prévenu qu’il ne ferait pas respecter cette obligation.

« Forcer les personnes qui sont vaccinées ou ont déjà eu le Covid-19 à porter un masque en intérieur n’est pas fondé sur la science et contredit les recommandations des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) », écrit le shérif Alex Villanueva dans un communiqué. Soulignant que ses services « sont sous-financés », il ajoute qu’il « ne consacrerait pas leurs ressources limitées » à faire respecter cette consigne et s’en remettrait simplement à la bonne volonté des habitants de la métropole californienne.

Pas assez de personnes vaccinées

La mesure, motivée par une détérioration de la situation sanitaire, doit entrer en vigueur samedi à minuit dans le comté de Los Angeles, qui englobe la ville de 4 millions d’habitants et ses alentours. « Le comté n’est pas là où il devrait être » en matière de vaccinations​, avait justifié son responsable sanitaire, le docteur Muntu Davis en annonçant la décision.

Plus de 1.900 nouveaux cas de Covid-19 y ont été recensés vendredi, un niveau jamais atteint depuis mars, selon des chiffres officiels. Quelque 452 personnes sont actuellement hospitalisées dans le comté, soit deux fois plus qu’il y a un mois.