La presse américaine se fait des cheveux blancs au sujet de ceux d'Obama

ETATS-UNIS Le stress du boulot de président est mis en cause...

C. F.

— 

A peine six semaines à la Maison Blanche et Barack Obama, 47 ans, se ferait déjà des cheveux blancs. Photos à l'appui, la presse américaine relayait largement ce changement capillaire ce vendredi.

Bill Clinton et George W. Bush avaient eux aussi perdu en cours de route les quelques cheveux bruns qui leur restaient, concèdent les médias outre-Atlantique. «Un an en tant que président équivaut à deux ans sur le plan de l'âge», explique même le fondateur du site Internet RealAge, qui calcule l'âge physique d'une personne en fonction de son mode de vie.

Ce qui étonne la sphère médiatique, c'est que le 44e président ait l'air d'accuser le coup aussi vite. Pour le Washington Post, ce changement ne daterait pas, en fait, de l’arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche, mais des mois précédant son élection. La blogosphère va même jusqu'à penser que Barack Obama se serait teint les cheveux en gris pendant la campagne présidentielle pour apparaître plus mûr face à son rival républicain, John Mc Cain, âgé de 72 ans. Rumeur aussitôt démentie par son coiffeur de toujours, Zariff...