Brésil : Le président Jair Bolsonaro hospitalisé pour une occlusion intestinale après une crise de hoquet

SOINS INTENSIFS Le président brésilien a le hoquet depuis dix jours

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration de Jaie Bolsonaro, président du Brésil.
Illustration de Jaie Bolsonaro, président du Brésil. — AFP

Le président brésilien Jair Bolsonaro a été hospitalisé dans la nuit de mardi à mercredi en raison d’une crise de hoquet persistante depuis plus de dix jours, a annoncé son service de communication. Atteint d’une occlusion intestinale, il a été admis mercredi dans un hôpital de São Paulo où il recevra « dans un premier temps » un « traitement clinique conservateur », selon le dernier bulletin médical, qui exclut pour l’instant une intervention chirurgicale d’urgence.

Sous observation pour 24 à 48 heures

Plus tôt dans la journée, un communiqué de la présidence avait évoqué « des examens complémentaires pour évaluer la nécessité, ou non, d’une chirurgie d’urgence ».

Après avoir été admis dans la nuit à l’hôpital des Forces armées à Brasilia, le chef de l’Etat a été transporté mercredi en fin d’après-midi à l’aéroport Congonhas de São Paulo et emmené en ambulance à l’hôpital privé Vila Nova Star. A Brasilia, il avait été hospitalisé dans une unité de soins intensifs et « intubé par précaution », a déclaré à la radio son fils, le sénateur Flavio Bolsonaro.

« J’ai le hoquet 24 heures par jour »

Jair Bolsonaro, 66 ans, avait évoqué ces problèmes de hoquet depuis plus d’une semaine, après une opération pour la pose d’un implant dentaire. « J’ai le hoquet depuis cinq jours. Ça m’est déjà arrivé auparavant, c’est peut-être à cause des médicaments que je prends, j’ai le hoquet 24 heures par jour », avait-il révélé jeudi dernier lors de son direct hebdomadaire sur Facebook.

Depuis son arrivée à la présidence en 2019, Jair Bolsonaro a subi plusieurs opérations à l’abdomen en raison des séquelles de l’attentat à l'arme blanche dont il a été victime en septembre 2018, lors de la campagne électorale.

En juillet 2020, il avait été atteint du Covid-19, mais n’avait ressenti que des symptômes légers et n’avait pas dû être hospitalisé.