Coronavirus au Canada : Le pays va rester fermé « un bon moment » aux voyageurs non-vaccinés

PANDÉMIE Le gouvernement de Justin Trudeau en dira bientôt plus sur les conditions d’accès au Canada des voyageurs étrangers pleinement vaccinés

20 Minutes avec agences
— 
Dans une rue de Montréal le 31 octobre 2020.
Dans une rue de Montréal le 31 octobre 2020. — Graham Hughes/AP/SIPA

Le Canada a commencé à assouplir les restrictions de voyage pour ses citoyens dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Mais les voyageurs étrangers non-vaccinés ne seront pas autorisés à entrer dans le pays avant « un bon moment », a indiqué ce jeudi le Premier ministre canadien.

« Je peux vous dire maintenant que ça ne sera pas en vigueur avant un bon moment », a répondu Justin Trudeau à une question de la presse. « Nous devons continuer à nous assurer de la sécurité des Canadiens et que les sacrifices de tant de gens dans les derniers mois n’aient pas été faits pour rien. »

Débat autour de la frontière canado-américaine

Le Premier ministre a indiqué que des changements seraient présentés « dans les prochaines semaines » à propos de l’entrée au Canada de touristes pleinement vaccinés. Aucun détail n’a été donné.

L’industrie touristique fait pression sur le gouvernement canadien pour un assouplissement sur la frontière entre le Canada et les États-Unis, fermée aux voyages non-essentiels depuis mars 2020. La fermeture de cette frontière, renouvelée chaque mois d’un commun accord entre Ottawa et Washington, est en place au moins jusqu’au 21 juillet.

Justin Trudeau a déclaré que son gouvernement ne voulait pas compromettre les progrès du Canada pour contenir le Covid-19 alors que le nombre de cas chute quotidiennement et que les taux de vaccination augmentent. L’administration a levé début juillet l’obligation de quarantaine à l’hôtel pour les Canadiens et résidents permanents revenant de l’étranger et qui sont pleinement vaccinés.