Haïti : Annoncée à tort comme décédée mercredi, Martine Moïse, la première dame du pays, est dans un état « stable »

FAKE OFF Martine Moïse avait été donnée pour morte – à tort – pendant quelques heures, mercredi, après l’attaque qui a coûté la vie à son époux Jovenel Moïse, le président d’Haïti

Mathilde Cousin
— 
Martine Moïse et son époux Jovenel Moïse, le 15 avril 2018, en Floride.
Martine Moïse et son époux Jovenel Moïse, le 15 avril 2018, en Floride. — Giorgio Viera/EFE/SIPA

L’état de Martine Moïse est « stable », a affirmé mercredi soir Claude Joseph, le Premier ministre haïtien par intérim. Une certaine confusion autour de l’état de santé de la première dame haïtienne a régné mercredi, certains médias annonçant son décès, des annonces ensuite relayées et amplifiées sur les réseaux sociaux.

« La première dame est hors de danger, elle est soignée en Floride et, selon les informations que nous avons, sa situation est stable », a confirmé Claude Joseph à la télévision.

Agée de 47 ans, Martine Moïse a été évacuée par avion vers Miami après l'attaque qui a coûté la vie, dans la nuit de mardi à mercredi, à son époux, Jovenel Moïse, président d’Haïti. Elle souffre de plusieurs blessures, a avancé la chaîne Local 10, une chaîne de télévision américaine.

Une fille du couple a réussi à se cacher

Jomarlie, une fille du couple présidentiel, a réussi à se cacher dans une chambre à coucher au moment de l’attaque, a déclaré le magistrat Carl Henry Destin au journal Le Nouvelliste. Une employée de maison et le garçon de service ont été ligotés, a ajouté le magistrat.

Après l’assassinat du président, quatre « mercenaires » ont été tués et deux autres arrêtés, a annoncé la police mercredi soir. L’état d’urgence a été décrété dans le pays.