Le service public de santé britannique décoré par la reine Elisabeth II

SANTÉ La plus haute distinction civile du Royaume-Uni, la Croix de George, vient d’être décernée par la reine au NHS, le service public de santé britannique

20 Minutes avec agences
— 
La reine Elizabeth II.
La reine Elizabeth II. — Steve Parsons/AP/SIPA

La reine Elisabeth II a décerné au service public de santé britannique, le NHS (National Health Service), mis à rude épreuve par la pandémie de Covid-19 et qui fête ce lundi ses 73 ans, la Croix de George, plus haute distinction civile du Royaume-Uni. « Cette décoration récompense tous les membres du personnel du NHS, anciens et actuels, dans toutes les disciplines et dans les quatre nations » du Royaume-Uni – Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord –, a déclaré la reine dans un message manuscrit.

« Collectivement, pendant plus de sept décennies, ils ont soutenu la population de notre pays avec courage, compassion et dévouement, démontrant le haut niveau du service public », a-t-elle ajouté. Instituée en 1940, la Croix de George récompense héroïsme et actes de courage dans des circonstances de danger extrême.

« D’innombrables vies » sauvées

Au plus haut de la pandémie cet hiver, le NHS s’est trouvé au bord de la rupture, dans l’un des pays les plus durement touchés en Europe, avec 128.000 morts. Grâce au « dévouement » et au « devoir » de son personnel, le NHS « a sauvé d’innombrables vies et la Croix de George est le symbole de la gratitude de la nation », a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson. Il a lui-même été grièvement atteint par le coronavirus et hospitalisé en soins intensifs au printemps 2020.

Son gouvernement a été vertement critiqué, notamment par l’opposition travailliste, pour limiter à 1 % la hausse de salaire pour le personnel du NHS. Malgré le variant Delta désormais dominant dans le pays et les appels à la prudence, le gouvernement a choisi de laisser filer la propagation du virus, arguant que la campagne de vaccination massive permet de maintenir hospitalisations et décès à un niveau très bas.

Près de 30.000 cas sont enregistrés quotidiennement. Boris Johnson doit donner ce lundi une conférence de presse au sujet de la levée de l’essentiel des dernières restrictions prévue le 19 juillet en Angleterre.