Manche : 78 migrants qui tentaient de rejoindre le Royaume-Uni secourus en mer

IMMIGRATION Cinq femmes et six enfants se trouvaient dans la première embarcation à laquelle les secours ont porté assistance au large de Dyck (Nord)

20 Minutes avec agences
— 
Des migrants secourus dans la Manche (photo d'illustration)
Des migrants secourus dans la Manche (photo d'illustration) — Handout / SOCIETE NATIONAL DE SAUVETAGE EN MER / AFP

Les autorités françaises ont secouru ce dimanche 78 migrants qui tentaient de traverser la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni. Les réfugiés ont été récupérés dans le détroit du Pas-de-Calais, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez a d’abord été informé de la présence d’une embarcation de migrants en difficulté vers du Dyck ( Nord). Les 35 occupants, donc cinq femmes et six enfants, ont été secourus et déposés au port de Calais vers 10 heures.

Des traversées de plus en plus nombreuses

En outre, 43 migrants en difficulté au large du Touquet (Pas-de-Calais) ont été secourus, dont « sept blessés semblant présenter des lésions cutanées ». Ils ont été reconduits au port de Boulogne-sur-Mer et pris en charge par le Smur 62 et la police aux frontières. Ces opérations de secours portent à 236 le nombre de migrants secourus dans le détroit du Pas-de-Calais depuis ce vendredi.

Depuis fin 2018, les traversées illégales de migrants cherchant à gagner les côtes britanniques se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités. La densité du trafic, les forts courants et la faible température de l’eau rendent la traversée très dangereuse. En 2020, plus de 9.500 traversées ou tentatives de traversée ont été recensées, soit quatre fois plus qu’en 2019. Six personnes sont mortes et trois ont disparu, après quatre morts en 2019.