Immeuble effondré en Floride : Encore 124 personnes portées disparues, le reste du bâtiment bientôt détruit

RECHERCHES Plus d'une semaine après l'effrondrement de l'immeuble de Surfside, les secours ont découvert le corps sans vie d'une fillette de 7 ans, l'enfant d'un pompier de Miami

20 Minutes avec AFP
— 
A Surfside (Floride), une semaine après l'effondrement d'un immeuble, les recherches de survivants se poursuivent, de plus en plus désespérées.
A Surfside (Floride), une semaine après l'effondrement d'un immeuble, les recherches de survivants se poursuivent, de plus en plus désespérées. — Mark Humphrey/AP/SIPA

Deux nouvelles victimes ont été retrouvées dans les gravats de l’immeuble effondré en Floride, portant le bilan à 24 morts, ont annoncé ce samedi les autorités qui, à cause de la tempête Elsa, ont décidé de démolir le reste du bâtiment plus tôt que prévu. « Il y a désormais 24 victimes » et « 124 personnes disparues », a déclaré à la presse la maire du comté de Miami-Dade, Daniella Levine Cava, rappelant que ce chiffre était amené à évoluer.

La majeure partie de l’édifice de douze étages, baptisé Champlain Towers South, s’est écroulée en pleine nuit le 24 juin dans un nuage de poussière, l’une des plus graves catastrophes urbaines de l’histoire des Etats-Unis. Le reste de l’immeuble va être démoli, les autorités craignant qu’il s’effondre à son tour, menaçant la sécurité des sauveteurs.

Sans communiquer de date précise, le gouverneur de Floride Ron DeSantis a affirmé que l’immeuble devrait pouvoir être détruit avant l’arrivée de la tempête​ tropicale Elsa, qui touchera son Etat en début de semaine prochaine. Jusqu’ici, les autorités avaient expliqué que la destruction pourrait prendre des semaines.

Les recherches devraient reprendre après le passage de la tempête

« Détruire ce bâtiment, étant donné qu’une tempête arrive et que nous allions devoir le faire de toute façon, est prudent », a-t-il ajouté. Cette destruction « n’entraînera qu’une interruption minime » des recherches toujours en cours pour retrouver des survivants, a-t-il assuré. Cela pourrait être fait « en 36 heures », et les recherches devraient cesser « un peu avant » puis reprendre « un peu après », le temps de s’assurer « qu’aucun incendie ne s’est déclaré », a-t-il expliqué.

Plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés dans une des équipes de recherche, a annoncé vendredi Alan Cominsky, chef des pompiers de Miami. « Cette équipe a été démobilisée », a-t-il ajouté, et des « protocoles médicaux » ont été mis en place, pour notamment isoler les personnes concernées.