Algérie : Le ministre des Finances Aïmene Benabderrahmane devient Premier ministre

GOUVERNEMENT Il aura la lourde tâche de former un nouveau gouvernement dès que possible

20 Minutes avec AFP
— 
Le ministre algérien des Finances Aïmene Benabderrahmane a été désigné mercredi Premier ministre d'Algérie.
Le ministre algérien des Finances Aïmene Benabderrahmane a été désigné mercredi Premier ministre d'Algérie. — AFP

Dans l’espoir de juguler la grave crise socio-économique qui touche le pays, la présidence algérienne a choisi comme Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, l’actuel ministre des Finances. Cette nomination arrive à la suite des élections législatives du 12 juin. « Il est chargé de poursuivre les consultations avec les partis politiques et la société civile pour former le gouvernement dès que possible », indique le président de la République, Abdelmadjid Tebboune dans un communiqué publié jeudi.

Aïmene Benabderrahmane, âgé de 60 ans, succède à Abdelaziz Djerad, donné partant ces derniers jours, qui n’a pas réussi à redresser la situation de crise de la première économie du Maghreb, qui repose essentiellement sur la rente pétrolière.

Fin de fonction pour Abdelaziz Djerad

En fonction depuis le 28 décembre 2019, Abdelaziz Djerad, 67 ans, a présenté le 24 juin sa démission et celle de son gouvernement au président Tebboune qui l’avait chargé de gérer les affaires courantes.

Le chef de l’Etat a remercié son Premier ministre pour avoir dirigé le gouvernement « dans des conditions difficiles », notamment en raison de la pandémie de Covid-19. Mais il n’avait pas caché des critiques à l’encontre d’Abdelaziz Djerad, exprimant publiquement son insatisfaction devant l’inaction de son gouvernement en janvier dernier.