Immeuble effondré en Floride : Une lettre datée d'avril s'alarmait de l'état du bâtiment

ACCIDENT Au moins 11 personnes sont mortes et 150 personnes manquent toujours à l’appel

J.-L.D. avec AFP
— 
L'immeuble effondré en Floride, illustration
L'immeuble effondré en Floride, illustration — CHANDAN KHANNA / AFP

L'immeuble qui s'est effondré près de Miami​, causant la mort de plusieurs de ses résidents, souffrait de « dégradations » qui « s’accéléraient », alertait en avril la présidente de l’assemblée des copropriétaires de ce bâtiment en Floride, dans une lettre dévoilée ce mardi par plusieurs médias américains.

Quelque 15 millions de dollars de travaux étaient nécessaires pour remettre aux normes le bâtiment qui a disparu jeudi dans un nuage de poussière, selon une estimation de la copropriété. Au moins onze personnes sont mortes et 150 personnes manquent toujours à l’appel après l’effondrement spectaculaire du bâtiment de 12 étages Champlain Towers il y a six jours et les questions se font de plus en plus pressantes sur les causes de la tragédie.

Un drame évitable

Selon une lettre datée du 9 avril, adressée à l’assemblée des copropriétaires par sa présidente, la situation était en train d’empirer. Depuis 2018, « la dégradation du béton s’est accélérée, la situation du toit s’est considérablement aggravée », s’alarmait Jean Wodnicki, présidente de l’association des copropriétaires, dans ce courrier.

Un rapport portant sur l’état de l’immeuble avait noté dès 2018 des « dommages structurels majeurs », ainsi que des « fissures » dans le sous-sol du bâtiment, selon des documents publiés par la ville de Surfside.

« L’imperméabilisation sous les abords de la piscine et la voie d’accès pour les véhicules (…) a dépassé sa durée de vie et doit donc être complètement retirée et remplacée », avait écrit dans ce document l’expert Frank Morabito, réclamant des réparations « dans un délai convenable » sans toutefois relever de risque d’effondrement. « Il y aura une enquête poussée et complète sur les raisons qui ont conduit à cette tragédie », a assuré lundi la maire du comté de Miami-Dade Daniella Levine Cava.