Allemagne : Trois morts à Wurtzbourg, l'agresseur est un Somalien de 24 ans

ATTAQUE Le suspect a récemment été interné en hôpital psychiatrique

G. N. avec AFP
— 
Déploiement de policiers à Wurtzbourg après la mort par arme blanche de trois personnes, vendredi 25 juin.
Déploiement de policiers à Wurtzbourg après la mort par arme blanche de trois personnes, vendredi 25 juin. — Karl-Josef Hildenbrand/AP/SIPA

Trois personnes ont été tuées et cinq autres grièvement blessées vendredi lors d’une agression à Wurtzbourg dans le sud de l’Allemagne, commise au couteau par un Somalien​ de 24 ans, ont annoncé les autorités locales. L’agresseur aurait, selon un témoin, crié lors de son acte « Allah Ahkbar » (Allah est grand), mais il avait été aussi récemment interné en hôpital psychiatrique après « s’être fait remarquer » par un comportement étrange, a indiqué à la presse le ministre de l’Intérieur de l’Etat régional de Bavière, Joachim Herrmann.

« L’enquête de la police devra déterminer si nous avons affaire à un acte lié à l’islamisme ou à l’état psychique » de l’agresseur, a-t-il ajouté. L’homme, arrivé comme migrant en 2015 en Allemagne, a en tout cas agi avec une « extrême brutalité », commettant cette tuerie en plein centre-ville dans des magasins et une agence bancaire, a-t-il dit.



Le ministre a précisé que le pronostic vital de certains des blessés était encore engagé. « Nous prions pour eux », a ajouté Joachim Herrmann. Il a rendu hommage à des passants qui ont poursuivi l’agresseur, armés de chaises prises sur des terrasses de cafés ou de bâtons, « pour le stopper », ainsi que le montrent plusieurs vidéos amateurs. Une vidéo le montre à terre, menotté par la police, avec autour de lui une foule en colère.

La police a tweeté qu’il n’y avait pas d’indice concernant un éventuel autre agresseur. Un important déploiement policier est en cours dans le centre-ville.