Cambodge : Le pays se lance dans la production d'or

EXPLOITATION L'entreprise australienne Emerald Resources a reçu une licence exclusive et ambitionne de produire quelque trois tonnes d'or pur par an

20 Minutes avec agences
— 
Des lingots d'or. Illustration.
Des lingots d'or. Illustration. — Sakchai Lalit/AP/SIPA

L'exploitation de la première mine d'or du Cambodge a débuté ce lundi dans le nord-est du pays, la population locale s'inquiétant de l'impact sur l'environnement du projet. L'entreprise australienne Emerald Resources a reçu une licence exclusive et ambitionne de produire quelque trois tonnes d'or pur par an au cours des huit premières années d'exploitation, ont indiqué les autorités cambodgiennes.

Le royaume compte percevoir un revenu brut annuel de 185 millions de dollars grâce à cette « grande réalisation », a assuré le 10 juin le Premier ministre Hun Sen, au pouvoir depuis trente-six ans. La population locale s'inquiète des impacts sur l'environnement de la mine située à Mondukiri, sur des terres autrefois classées comme réserve naturelle.

Le pays s'est aussi lancé dans l'extraction du pétrole

Les habitants de la région sont déjà de longue date en conflit avec les autorités les accusant de soutenir des projets qui servent de couverture à une déforestation massive. Emerald Resources s'est « engagée à appliquer des normes environnementales élevées », a assuré l'ambassade d'Australie.

Le Cambodge, l'un des pays parmi les plus pauvres d'Asie du Sud-Est, ambitionne depuis longtemps d'exploiter davantage ses ressources naturelles. Fin 2020, il s'est lancé pour la première fois dans l'extraction de pétrole. Mais six mois plus tard, la société qui exploitait l'unique champ pétrolifère du pays au large de Sihanoukville (sud), a déposé une demande de liquidation judiciaire.