Coronavirus : Fin de l’obligation du masque en extérieur le 28 juin en Italie

BAS LES MASQUES En Italie, 30 % de la population âgée de plus de 12 ans est désormais vaccinée contre le Covid-19

20 Minutes avec AFP

— 

Des supporters de l’équipe de foot italienne, à Rome le 11 juin 2021.
Des supporters de l’équipe de foot italienne, à Rome le 11 juin 2021. — Matteo Nardone/PACIFIC PR/SIPA

Les restrictions pour lutter contre la propagation du coronavirus continuent de se lever un peu partout en Europe. L' Italie a à son tour annoncé lundi la fin de l’obligation de port du masque à l’extérieur à compter du 28 juin.

Sur son compte Facebook, le ministre de la Santé, Roberto Speranza précise que cette décision s’appliquerait aux régions classées en « zone blanche », où la propagation du virus est la plus faible, soit actuellement toute l’Italie sauf la petite Vallée d’Aoste, dans le nord. Cette annonce est intervenue après un avis favorable en soirée du Comité technico-scientifique (Cts), qui conseille le gouvernement sur la pandémie. Celui-ci a par ailleurs jugé que le masque devait être toujours à portée de main en cas de risque lié à un rassemblement.

Le Covid-19 fait 21 morts en vingt-quatre heures

En outre, le 28 juin, toutes les régions italiennes devraient être classées en zone blanche, selon les prévisions des experts. En attendant, le pays a enregistré lundi seulement 21 décès du Covid-19 et 495 nouveaux cas de contagion en l’espace de vingt-quatre heures. Certaines régions n’ont enregistré aucun mort.

L’Italie, tout premier pays en Europe à avoir connu un foyer de contagion au premier trimestre 2020, a recensé 127.291 morts depuis le début de l’épidémie avec 4,25 millions de personnes touchées par la maladie. Un total de 30 % de la population âgée de plus de 12 ans est désormais vaccinée, soit près de 16 millions de personnes.