Coronavirus aux Etats-Unis : La Croix-Rouge refuse les dons du sang des personnes vaccinées ? C’est faux

FAKE OFF Des publications sur les réseaux sociaux affirment que la Croix-Rouge américaine refuserait le don du sang de la part de personnes vaccinées. En réalité, l’organisme les accepte, et ce généralement sans délai

L.M.

— 

Une personne donne du sang lors d'une collecte à Phoenix, aux Etats-Unis.
Une personne donne du sang lors d'une collecte à Phoenix, aux Etats-Unis. — Ross D. Franklin/AP/SIPA
  • Des messages sur les réseaux sociaux affirment que la Croix-Rouge américaine refuse les dons du sang des personnes vaccinées contre le Covid-19. C’est faux.
  • La Croix-Rouge a démenti ces affirmations et précise que « dans la plupart des cas, il n’y a pas de délai d’attente pour les personnes qui ont reçu un vaccin Covid-19 ».
  • Seule restriction notable, les personnes ayant reçu un « vaccin à virus inactivé » doivent attendre deux semaines avant de donner du sang. Pour l'instant, cette technologie a été utilisée uniquement par des laboratoires chinois pour les vaccins anti-Covid.

Les Américains vaccinés contre le Covid-19 privés de don du sang aux Etats-Unis ? C’est ce qu’affirment des messages publiés sur Facebook. Depuis plusieurs semaines, la rumeur circule activement sur les réseaux sociaux. Halte à la désinformation, 20 Minutes vous explique pourquoi c’est faux.

FAKE OFF

Après le Japon, c’est au tour des Etats-Unis d’interdire « le don du sang des vaccinés ! », assure l’un des posts particulièrement viraux sur les réseaux sociaux. « Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c’est étrange. » Or, comme nous l'écrivions en mai dernier, les personnes vaccinées au Japon peuvent en réalité donner leur sang 48 heures après avoir reçu une injection.

Un message relayant une affirmation erronée.
Un message relayant une affirmation erronée. - Capture d'écran

Concernant les Etats-Unis, c’est plus simple. La Croix-Rouge a démenti toute interdiction de don du sang après un vaccin contre le coronavirus auprès de nos confrères de  l'AFP. « Dans la plupart des cas, il n’y a pas de délai d’attente pour les personnes qui ont reçu un vaccin Covid-19 tant qu’elles ne présentent aucun symptôme et se sentent bien au moment du don », détaille l’organisme américain sur son site internet.

Seules les personnes ayant reçu un vaccin à virus inactivé, appelé aussi « vaccin vivant atténué » (VVA), devront attendre deux semaines avant de donner du sang. Cette méthode de vaccination a été développée contre le Covid-19 par certains laboratoires chinois, dont Sinopharm et Sinovac. Elle n’est en revanche pas utilisée par les vaccins AstraZeneca, Janssen et  Spoutnik-V, qui sont des vaccins « à vecteur viral », ni par ceux à ARN messager de Pfizer, Moderna, ni même par Novavax, vaccin dit à « sous-unités protéiques ».

En France, l’Etablissement français du sang a récemment redit que la vaccination ne constituait pas une contre-indication au don du sang​.