Hong Kong : Un jeune sanglier sauvage s’offre un périple en métro

ANIMAUX Selon des responsables, l’animal est descendu quelques arrêts plus loin avant de prendre place dans une seconde rame de métro

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un sanglier.
Illustration d'un sanglier. — Michael Probst/AP/SIPA

Un jeune sanglier sauvage a fait le régal des habitants de Hong Kong en empruntant le métro à deux reprises tout en étant traqué à travers le port de la ville par du personnel des services de l’agriculture. Le dodu quadrupède s’est faufilé vendredi après-midi sous les barrières de contrôle des billets de la station de métro Quarry Bay puis est parvenu à monter à bord d’une rame.

Une vidéo le montre dans une rame à moitié remplie, au milieu de passagers médusés tandis qu’un employé tente en vain de le capturer avec une bâche bleue. Selon des responsables, l’animal est descendu quelques arrêts plus loin avant de prendre place dans une seconde rame de métro. Celle-ci a été déroutée vers un dépôt de trains où des agents du département de l’agriculture sont parvenus à appréhender le sanglier vagabond puis l’ont relâché dans la nature.

Des interactions de plus en plus nombreuses avec les humains

Célèbre pour la densité de ses gratte-ciel, Hong Kong dispose également de montagnes subtropicales et de parcs dans lesquels abondent les sangliers d’Eurasie. Et humains et suidés entrent de plus en plus en contact.

Des sangliers ont ainsi été filmés en train de courir près de véhicules sur des routes, parcourant des plages remplies de baigneurs prenant des bains de soleil ou encore reniflant le tarmac de l’aéroport international de la ville. L’un est même tombé à travers le plafond d’un magasin de vêtements pour enfants.