Chine : Les salariés de Canon doivent sourire à une caméra pour entrer dans leur bureau

TECHNOLOGIE Mis en place cette année, ce dispositif avait déjà été présenté l’an dernier par Canon

20 Minutes avec agence

— 

La filiale chinoise de Canon oblige ses salariés à sourire pour les autoriser à entrer dans les locaux (illustration).
La filiale chinoise de Canon oblige ses salariés à sourire pour les autoriser à entrer dans les locaux (illustration). — AFP

Afin d’accéder à leur lieu de travail, les salariés chinois de Canon doivent obligatoirement sourire. Sinon ils ne sont tout simplement pas autorisés à entrer dans les locaux. Selon le Financial Times, l’entreprise a en effet décidé d’installer des caméras et un système d’intelligence artificielle aux quatre coins de ses bureaux chinois, rapporte Capital.

Concrètement, ce système exige que les salariés fassent un sourire pour accéder à une salle de réunion ou simplement à leur bureau. Ce dispositif avait déjà été dévoilé par Canon l’an dernier au milieu d’autres outils prévus pour améliorer la gestion des ressources humaines. A l’époque, cette annonce n’avait pas suscité vraiment de réaction.

En France, les salariés sont protégés par le Code du travail

Mais depuis que Canon a décidé de tester la reconnaissance de sourire au sein de ses propres locaux chinois, certains ne cachent pas leur inquiétude. En effet, si l’ensemble des employés sont au courant de la mise en place de ce dispositif, certaines personnes estiment qu’il s’agit d’une dérive inquiétante dans la surveillance des salariés, rapporte The Verge.

Cependant, cette démarche ne devrait pas être importée de sitôt en France puisque les employés sont protégés par un Code du travail strict. En revanche, en Chine, les caméras de vidéosurveillance font presque partie de la vie quotidienne.