Hong Kong : Deux responsables du quotidien pro-démocratie « Apple Daily » inculpés

DEMOCRATIE A l’issue de cette perquisition, les journalistes ont regagné la salle de rédaction où manquaient de nombreux ordinateurs et disques durs qui avaient été saisis par la police

20 Minutes avec AFP

— 

Arrestation du rédacteur en chef du quotidien Apple Daily Ryan Law, jeudi 17 juin à Hong Kong.
Arrestation du rédacteur en chef du quotidien Apple Daily Ryan Law, jeudi 17 juin à Hong Kong. — ANTHONY WALLACE/AFP

Deux responsables du quotidien pro-démocratie hongkongais Apple Daily ont été inculpés, ce vendredi, en vertu de la loi sur la sécurité nationale, au lendemain de la spectaculaire perquisition dans la salle de rédaction de ce journal critique à l’égard de Pékin. La police a annoncé, dans un bref communiqué, l’inculpation de deux personnes âgées de 47 et 59 ans pour « collusion avec un pays étranger ou avec des éléments externes en vue de mettre en danger la sécurité nationale ».

L’Apple Daily a affirmé que les individus étaient le rédacteur en chef du titre Ryan Law et son directeur général Cheung Kim-hung. Au total, cinq responsables du journal appartenant au magnat Jimmy Lai, actuellement incarcéré, ont été arrêtés jeudi quand 500 policiers ont réalisé une perquisition dans la salle de rédaction. La police a précisé que les trois autres encore en garde-à-vue étaient toujours interrogés et seraient présentés samedi matin à un juge.

Ce vendredi, le quotidien a voulu afficher sa combativité dans les kiosques avec une Une de défi au pouvoir pro-Pékin : « Nous devons continuer ».