Braquage spectaculaire à Dublin

ENQUETE Plus de sept millions d'euros auraient été dérobés mais la police a récupéré une partie du butin...

Sa. C. avec agence

— 

Un scénario digne d’un film d’Hollywood. Samedi, la police irlandaise a annoncé avoir arrêté sept personnes à Dublin après l’incroyable braquage de la Bank of Ireland.

Otages

Tout commence jeudi soir, lorsque six hommes armés pénètrent au domicile de la famille de Shane Travers, un employé de Bank of Ireland. Ils prennent en otage sa compagne, sa belle-mère et son fils de cinq ans, et les emmènent en voiture dans une maison abandonnée, selon le quotidien «Irish Times».

Shane Travers, qui serait fils de policier selon les médias irlandais, est alors contraint à se rendre en voiture dans la succursale de la banque, au coeur historique de la capitale irlandaise. Il remet l'argent, 7,6 millions d'euros selon le journal, en liquide aux malfaiteurs à une station de train de banlieue.

Pendant ce temps, les otages réussissent à s'échapper et se rendent à un poste de police vendredi matin. «Aucun blessé n'est à déplorer, mais la famille a été traumatisée à cause de cet incident», a précisé la police.

Enquête éclair

Les enquêteurs remontent rapidement le fil et arrêtent sept personnes, six hommes et une femme, vendredi en fin de matinée. Les suspects seraient liés à un gang connu du nord de Dublin selon les médias irlandais. «Une maison a été perquisitionnée dans le quartier de Phibsboro», au nord de Dublin, «deux véhicules ont été saisis et une importante somme d'argent a été trouvée», selon le porte-parole de la police.

Au passage, les agents ont récupéré une partie du butin, sans en préciser le montant.